Cerebro Seco

Se faciliter la vie informatique sans sacrifier ses principes!

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Compléter proprement une installation de Mac OS X sur un disque externe

Ça peut être très pratique d'avoir une installation externe de Mac OS X. Notamment lorsqu'il s'agit de faire tourner des utilitaires qui réclament un accès exclusif au disque dur interne, ce qui ne peut évidemment pas se faire lorsque celui-ci est utilisé par le système. Entre alors en scène l'installation sur disque externe, manipulation facile s'il en est. Par contre, se présente un souci qui n'est pas visible immédiatement une fois l'installation complétée. Notez que ce post n'est pas nouveau, mais présente la mise en contexte qui manquait sur les autres sites.

Niveau: facile

Passons rapidement sur l'installation elle-même, qui se déroule exactement comme une installation normale, à l'exception près que la destination est un disque externe, facile à distinguer par son icône. Disclaimer: lorsque je fais l'installation externe, je ne reste pas devant la machine, mais la laisse terminer. Ainsi, c'est possible que je manque des boîtes de dialogue.

Cependant, lorsque vient le besoin d'installer un programme qui demande les droits administrateurs, ou simplement de déverrouiller les Préférences Système, le mot de passe administrateur, inexplicablement, ne fonctionne pas. Il faut donc le remettre à zéro. Comme dans tout bon système de la famille UNIX, la solution est plutôt simple. L'inconvénient est que vous perdrez l'accès aux mots de passe et autres certificats sauvegardés dans le Trousseau d'accès, et définitivement l'accès aux données si vous avez crypté le disque dur avec File Vault (ce que je n'ai pas fait en raison de l'énorme consommation CPU que ça implique, indésirable sur un portable).

Méthode 1: avec le disque d'installation

Notez que je ne dis pas "CD" ni "DVD", car je ne les utilise que rarement. Il y a en fait une copie conforme de ce disque dans une autre partition de mon disque de sauvegarde Time Machine, ce qui est environ deux fois plus rapide lorsque vient le temps de réinstaller.

Une fois terminée, redémarrez l'ordinateur avec le disque d'installation. Dans le menu Utilitaires, sélectionnez "Changer le mot de passe", sélectionnez le disque dur contenant l'utilisateur, le nom d'utilisateur pour lequel vous voulez changer le mot de passe, et entrez le nouveau mot de passe. Puis redémarrez, et utilisez le nouveau mot de passe pour entrer.

Méthode 2.1: en mode Single User, sans créer de nouveau compte utilisateur

Redémarrez en tenant [cmd]+[S] pour accéder au mode Single User.

Une fois sur la ligne de commande, entrez:

# mount -uw
# ls /Users
# launchctl load /System/Library/LaunchDaemons/com.apple.DirectoryServices.plist
# dscl . -passwd /Users/username password

username est ici votre nom d'usager, et password le mot de passe à utiliser. Tapez ensuite

# reboot

pour redémarrer.

Méthode 2.2: en mode Single User, avec un autre compte utilisateur

Cette méthode fait croire à l'OS que l'installation n'est pas terminée et permettra de créer un nouvel utilisateur aux droits administratifs, qui permettront de l'utiliser pour réinitialiser le mot de passe du compte que vous voulez.

Redémarrez en tenant [cmd]+[S] pour accéder au mode Single User.

Une fois sur la ligne de commande, entrez:

# mount -uw

# rm /var/db/.applesetupdone

Pour monter le disque dur, puis retirer le fichier incriminé. Redémarrez ensuite la machine avec le nouveau compte, et utilisez-le pour remettre à zéro l'autre usager.

Cette astuce permettra à tous ceux qui n'ont pas la patience de zyeuter leur ordinateur terminer une installation de secours, les yeux vitreux tard le soir, en se questionnant sur le pourquoi du comment d'une telle erreur idiote de la part d'Apple. À ceux qui contesteront le côté sécuritaire de la chose, je répondrais qu'à partir du moment où quelqu'un de mal intentionné a un accès physique à la machine, c'est foutu. Un compromis acceptable est de placer les documents réellement sensibles dans un conteneur crypté TrueCrypt.


Autres articles:

Bastoo

MacYourself

OS X Daily